Rechercher
  • fixisbe

Chauffage : découvrez les 3 clés du confort et de l'économie en hiver comme en été

Les changements climatiques et les défis énergétiques que notre société rencontre aujourd’hui nous amènent à repenser progressivement notre façon de nous chauffer mais aussi de nous rafraîchir. L’équilibre entre confort et économie n’est à priori pas évident. Mais alors, quelles sont les solutions pour garantir un bien-être optimum dans son intérieur en hiver comme en été ?

L’objectif est donc de pouvoir garder le contrôle sur la température ambiante en toutes saisons et sur les coûts qui s’y rapportent. Il faut donc un système réactif voir HYPER-RÉACTIF pour pouvoir s’adapter le plus vite possible aux variations de la température extérieur. C’est ce que vous offre le système de chauffage par le plafond ou par le mur.

Cette réactivité repose sur trois principes clés :

1. LE RAYONNEMENT

Pour comprendre le principe du rayonnement, il suffit de penser au soleil et à une situation où la température est à priori très faible ; imaginez-vous par exemple sur une terrasse au milieu des pistes de ski. Il y a de grandes chances que la température soit négative et pourtant si le ciel est dégagé, vous vous mettez volontiers en pull pour en profiter. Malgré la température ambiante, les rayons du soleil vous réchauffent et vous procurent une sensation de bien-être immédiat.

2. L’ABSENCE D'INERTIE

La réactivité repose évidemment sur le principe de rayonnement expliqué plus haut, mais aussi sur la capacité du plafond ou du mur chauffant à répondre à votre demande le plus rapidement possible, c’est-à-dire en minimisant l’inertie.

Concrètement, l’inertie est la capacité d’un matériau à accumuler de la chaleur et à la restituer ensuite. Elle dépend de la masse et de la température. A priori, cela semble être une bonne idée mais une fois la chaleur accumulée, vous n’avez plus aucun contrôle sur la durée qu’il faudra pour la dissiper, et donc sur le moment où la chaleur est diffusée.

L’inertie étant proportionnelle à la masse et à la température, l’absence de masse, comme c’est le cas pour un plafond ou un mur chauffant (contrairement à un chauffage sol traditionnel qui est installé sous une dalle de béton) et une température d’eau proche de la température ambiante, permet de limiter fortement ce phénomène et de garantir une haute réactivité.

3. UNE TRÈS BASSE TEMPÉRATURE

Alors qu’un radiateur classique requiert une température d’eau à près de 65° C pour un ressenti de 21°C, comment faire pour diminuer considérablement cette température tout en garantissant un confort optimum ?



Concrètement, plus la surface de votre émetteur, par exemple un radiateur, est petite, plus la température de l’eau devra être élevée pour chauffer convenablement une pièce. Il suffit en fait d’augmenter la surface d’échange, c’est-à-dire de vos émetteurs pour diminuer la température de l’eau. En plus d’être invisibles, opter pour le plafond ou les murs comme supports des émetteurs, vous offre une surface d’échange incomparable aux émetteurs traditionnels.


Couplée à une très faible inertie, une eau chauffée à 25 °C est suffisante pour atteindre 21 °C d’ambiance. Enfin, plus la température de l’eau qui circule dans les émetteurs est proche de la température ambiante, plus elle est stable et surtout facile à corriger ce qui vous permet de toujours garder le contrôle sur la température ambiante.

Le plafond/mur chauffant, en intégrant ces trois principes clés, vous garantie donc un système de chauffage hyper-réactif, et vous prévient des risques de surchauffe et de surconsommation. Vous gardez ainsi le contrôle sur la température de votre logement et sur votre facture d’énergie 365 jours par an.

EN SAVOIR PLUS

22 vues
Solutions de chauffage et de rafraîchissement par rayonnement Fixis à Waterloo.  Chauffage par le sol, chauffage par le mur et  chauffage par le plafond. Chauffage au sol,  murs chauffants et murs raffraichissants, système de  chauffage par rayonnement Fixis à Waterloo